Conan Lord: Carnets secrets d’un cambrioleur

Ça faisait un bon moment que ce livre trônait sur mon étagère. Il aurait pu y prendre la poussière encore longtemps si je n’avais pas eu l’idée de le lire enfin. Merci à la météo exécrable et au programme TV soporifique! Je n’ai pas décroché une seconde! Un polar génial, avec une pointe de fantastique ! L’histoire se passe à Londres en 1945. La presse clame à tout vent les exploits d’un cambrioleur assez particulier: Conan Lord. En effet ce voleur n’a rien d’un Arsène Lupin. Il pille, casse, et signe ses forfaits en rayant les miroirs avec un diamant de vitrier. Personne ne connaît son visage. Donc fatalement, tous les fantasmes sont permis. Pour la presse, c’est « une gueule cassée », un défiguré de guerre qui se venge sur les plus belles oeuvres pour compenser un manque de reconnaissance. 

Et bien faux! Car sous ce pseudo se cache non pas un homme mais un trio! Un trio bancal, cassé, usé par la guerre. Composé un ancien Homme-canon de cirque, d’un enfant assez « particulier » et d’une nurse. Pour son prochain coup, Conan Lord a une mission spéciale. Voler un étrange tableau japonais et le détruire ! Pour cela il devra se rendre dans une demeure lugubre, hantée par un terrible tueur: le Coupeur de Têtes ! Sans compter que les propriétaires sont eux-mêmes assez flippants: un gosse fasciné par les meurtres, un jardinier trop discret pour être honnête, une gouvernante dépressive, le tout, dans une ambiance glauque à souhait, où même la famille Addams passerait pour une famille très sympathique ! Chaque personnage est complexe, et j’avoue avoir été particulièrement fascinée par Tiny, l’enfant-adulte (une sorte de croisement entre Le détective Conan et Peter Pan, mais en plus sombre, évidemment). Ce personnage est incroyablement torturé, sujet à des émotions très violentes, qu’il doit cacher continuellement. Ce qui donne un effet aussi attachant que dérangeant.

Vraiment, si vous aimez les polars originaux et les bonnes ambiances sombres et malsaines, ce livre est à ne pas manquer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s