Becoming Jane

Enfin, grâce à la chaîne Arte, j’ai  pu voir le film « Becoming Jane » de Julian Jarrold . Et plus qu’une vision de ce qu’a été la vie de Jane Austen, c’est une véritable étude des moeurs de son époque. Une femme n’avait aucun droit, aucun point de vue à avoir, et pour ça, miss Austen était très mal perçue par son entourage. Jane voulait se marier par amour, et non par souci des convenances ou pour l’argent.  Elle était passionnée, intelligente et pleine d’ironie. Mais elle finira par comprendre que l’amour n’est pas tout. Ce film retrace surtout la période de ses 20 ans et de son amour pour un jeune avocat, Tom Lefroy. Un personnage arrogant, ironique et immature qui  cache néanmoins une sensibilité  qui touchera beaucoup Jane.

Beaucoup plus sombre et amer qu’Orgueil et Préjugés, Becoming Jane est un film très intense, très féministe aussi.  Le casting est superbe: Anne Hathaway, en Jane plus vraie que nature, James Mcavoy ( décidément, j’aime beaucoup cet acteur !) en séduisant avocat,  Julie Walters en mère aimante mais désabusée et fatiguée et une Maggie Smith plus impressionnante que jamais! Elle est faite pour les films d’époque !  Un beau film romantique et triste, qui fait honneur à l’écrivaine anglaise. Et qui, mine de rien, aborde un thème encore trop d’actualité: le droit des femmes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s