Je passe à l’heure Steampunk

Steampunk? Qu’est-ce-que c’est que cette bête là? Depuis quelque temps ce mot revient souvent. En fait, au départ, le Steampunk est un genre littéraire dérivé de la science fiction. Il décrit un monde post victorien gouverné par la mécanique. Le mot « Steam » veut dire « vapeur » en anglais et fait référence au début de la révolution industrielle . Ce monde littéraire a vite migré du papier pour la réalité, où il est devenu un genre à part entière. C’est en fait, nos premières explorations dans le futur, un futur ou l’homme n’aurait découvert ni le plastique ni la dissection de l’atome, ni l’électronique. D’où un aspect rétro-futuriste assez étrange, avec des bras métallique et de grosses cuirasses, un peu inquiétantes. Et des flingues énoooormes !!! 

La révolution de l’aviation est aussi présente, avec ses casques et ses grosses lunettes. L’ambiance change selon l’humeur, tantôt optimiste tantôt apocalyptique. Il décrit le passage d’une époque à une autre. Une époque de visionnaires avec un changement des mentalités. Le tout, sous la forme d’une uchronie (appelée aussi rétro-futurisme). Personnellement, je trouve ce style plutôt amusant !

Tout ceci est, ma foi,  bien joli: mais quel est le rapport avec le changement d’heure ? Tout simplement parce que la joaillerie Steampunk est beaucoup inspirée par l’horlogerie.  Non mais regardez moi cette petite merveille !

je veux trop une clef USB comme ça, moi ! Sans parler des bijoux ! J’adore ce côté à la fois militaire, scientifique et poétique. 

De nombreux films ont exploré ce genre de façon très variée: ça va de  La Cité des enfants perdus de Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet à Vidocq de  Pitof ,  Adèle blanç Sec de Luc Besson en passant par Dune de David Lynch, et encore,  j’en oublie plein! L’animé  The Full Metal Achemist, Steam Boy le film Wil Wild West avec Will Smith et compagnie. Mais le maître pionnier de cette tendance, c’est quand même Jules Verne, avec 20 000 lieux sous les mers et Le Tour du Monde en 80 jours. Car cette exploration du temps a démarré avec les premières explorations géographiques! 

Mais le Steampunk c’est également un état d’esprit, qui peut être résumé approximativement en un mot : « bricoleur »!

C’est un état d’esprit visant à créer, expérimenter, et construire des objets ou des œuvres soi-même (c’est en quelque sorte l’incarnation du D.I.Y. (Do It Yourself) ou D.O.Y. du mouvement punk), comme l’illustre le cliché du savant fou ou de l’ingénieur de génie. C’est aussi la recherche d’une « esthétique de vie » définie par les canons steampunk. Par ailleurs, la devise de Steampunk magazine résume l’éthique du mouvement : « Love the machine, hate the factory » (« aime la machine, déteste l’usine »)

Je termine avec cette vidéo qui résume bien cette idéologie :

Désolée je n’ai pas trouvé la traduction française! Mais le ton est donné !

Publicités

Secret Codes And Battleships

Après Spin, Tension & The Spark et This Delicate Things We’ve Made, le chanteur australien Darren Hayes revient enfin cet automne.

Black out The Sun est son 2ème single issu de son nouvel album « Secret Codes And Battleships ». Auparavant, il y avait eu le single « Talk, Talk Talk », mais j’ai nettement moins accroché. Il se rattape très bien avec ce nouveau single! Sa musique a gagné en profondeur et en créativité. Jugez plutôt:

Gros GROS coup de coeur pour cette chanson! Sans parler du clip, coloré, sombre et lyrique à la fois. Selon l’artiste, « BOTS parle de ne pas vouloir être dans un monde sans amour. L’idée de vouloir éteindre le soleil et de réduire tout ce qui vous entoure à néant parce que tout ce qui rendait ce monde beau passait par le regard de celui que vous avez perdu. J’ai eu cette idée de montrer mes démons intérieurs dépeints presque comme des corbeaux – des charognards surveillant mes moindres mouvements – attendant que je perde espoir et que j’abandonne. Mais ça n’arrivera jamais ». 

Et en plus il dit des choses belles et profondes.  Un VRAI artiste. Même si je l’avoue, la pochette de l’album m’a un peu déroutée…

Et juste pour le plaisir, un petit trailer des chansons de l’album!

 

Coups de coeur du week end (ze retour!)

Eh oui, ça doit bien faire 2 mois que je n’avais pas mis de coup de coeur. Je répare cette erreur avec une note spéciale insolite.

  • Tout d’abord les maisons les plus bizarres et les plus incroyables autour du monde. Mention spéciale pour la maison-chaussure !
  • Les arbres les plus grands et les plus vieux du monde, histoire de nous rappeler que nous ne somme que peu de choses sur cette terre.
  • Parce qu’il y en a marre des infos pessimistes, un blog spécialisé en « actualité positive ». Bien vu !
  • Un peu de douceur et de poésie dans ce monde de brute avec cette très très jolie animation qui m’a fait penser à une nouvelle version d’Esmeralda.
  • La nouvelle trilogie de Scott Westerfield est terminée: ça s’appelle Leviathan. Elle m’intrigue au moins autant qu’Uglies. Dans cette nouvelle saga, l’auteur réinvente la première guerre mondiale à la sauce Steampunk. La bande annonce est très bien faite et ferait même un bon film d’animation !
  • Et enfin je termine avec  la liste de nos phobies: il y a vraiment des noms pas possibles! je doute que certain noms soient vrais! mais c’est assez drôle !

Les Ex Fumeurs

Enfin une campagne anti-tabac qui s’éloigne des images noires et pessimistes. Au lieu de montrer les dégâts dans le corps, ils préfèrent mettre en avant deux personnes fortes qui se battent. Le tout sur une très belle musique…

Il y a deux clips officiels: La Femme enceinte, qui m’a beaucoup touchée .

La version longue se trouve ici (je n’ai pas pu mettre la vidéo)

Et la version Homme sportif, où l’on voit davantage le combat intérieur. Son expression à la fin est magnifique et poignante. Et notez aussi la couleur de ses mains !

Deux visions différentes pour un même combat. J’aime également beaucoup l’idée du retour en arrière, afin de montrer à la fin le moment du « déclic » pour arrêter. 

Les Ex Fumeurs: rien ne les arrêtent.

Lyter sort enfin de l’ombre !

Enfin!  Après des mois d’attente, le groupe français Lyter sort son premier album le mois prochain. Etant donné que j’ai déjà plus qu’accroché à « L’appel du vide » et aux « Tourments de Cassandre », j’ai plus que hâte d’écouter cette petite compilation. Enfin, un groupe qui sort un peu de l’ordinaire!  Voici leur dernier clip en date: 

Je les verrais bien dans une Bande Originale de film de ce genre, style skate et snow board… Ce clip décoiffe bien!

Le groupe sera présent lors du Festival Rock de Prisches (59),  le samedi 07 avril 2012 ! Good Luck les mecs! 

site officiel: http://lyter.e-monsite.com/

Belles femmes round 3: Lady In Red

Ah les rousses…Peut-être une des beautés les plus atypiques et les plus mystérieuses. Par qui commencer? Peut-être par l’icone Nicole Kidman ? Mon dieu ces cheveux! j’ai adoré cette période frisée et sexy. Même si en blonde comme en rousse, elle reste magnifique !

promo-shoot-for-dead-calm-_3

 

Je continue avec Lidsay Lohan, avant qu’elle ne devienne une bimbo… Quel gâchis quand même. Elle était trognonne. Pourquoi teindre des cheveux aussi beaux ?

695030-lindsay-lohan-a-commence-sa-carriere-637x0-3

Gillian Anderson, l’agent Scully, dont j’ai été une grande fan. Je n’ai jamais vu le dernier film Xfiles: I Want To Believe . j’ai bien envie de réparer cette erreur.

L’actrice et top model Lily Cole, qui paraît sortir d’un conte médiéval avec son visage lunaire et sa crinière sauvage. je ne suis pas branchée mannequin d’habitude. Mais WOW! Elle est déjà surnommée « La nouvelle Cristina Ricci ».

Et enfin dans la catégorie classique hollywoodien, la première icone rousse Rita Hayworth. 

Pour moi les rousses incarnent bien davantage la femme fatale que les blondes. Après tout, la femme de Roger Rabbit était également rousse! 

Et non , je n’ai pas mis  Marcia Cross. Parce que…je ne sais pas il y a un truc qui me mets mal à l’aise dans son physique. J’espère que cette troisième partie n’est pas trop ennuyeuse. Prochain thème: les asiatiques peut-être. A suivre…

Sur France Télévision, vous avez tous les choix…

…et bien moi j’éteins la télé! Depuis quelque temps, plus rien ne m’intéresse dans cette fichue boîte à programmes. Même les séries que j’aimais bien regarder ne m’intéressent plus. Soit , c’est de la dégoulinade de guimauve, soit des effusions de sang. Mention spéciale à « Plus Belle La Vie » que je considère comme la plus grande honte télévisuelle française! Et je suis de la génération Club Dorothée, c’est dire ! Et cette Télé-réalité! Même MTV sacrifie ses meilleurs clips et ses meilleures séries (come back Daria !) pour de nouvelles inepties comme Bienvenue à Jersey Shore . Rien que de voir la bande annonce, je change de chaîne. La seule émission qui me manque c’est Rendez-vous en terre inconnue(Bruno Solo m’avait beaucoup touchée) qui a le mérite de montrer une image diférente des stars et de nous faire découvrir des pays et des cultures dont on ne soupçonne pas l’existence.   Alors, j’éteins la télé. Je lis, j’écoute de la musique sur internet . Parce que même les radios passent toujours la même chose.  Je deviendrais déjà vieille? Serait-ce  la crise de la trentaine qui me guette? Plaisanterie mise à part, heureusement que je peux me rabattre sur les livres. Je pourrais très bien vivre sans télé, ordi, et même sans téléphone portable! Mais sûrement pas sans livres ! C’est peut-être le divertissement le plus privilégié finalement.  Parce que c’est le plus simple. Au passage je ne résiste pas à mettre cette vidéo, qui illustre avec humour mon propos!