Specials: Tome 3

Je continue la saga de Scott Westerfield ou Tally, devenue Special par le biais de son « amie » Shay, continue de se battre avec sa nouvelle apparence. Sa vision « glaciale » de Special ne l’empêche cependant pas de continuer de s’interroger, de chercher un sens à ses actions. Elle règle enfin ses comptes avec Shay, dont la relation a toujours été assez troubleJ’aime  beaucoup la dimension historique et écologique de l’histoire. L’humanité a voulu tout contrôler: la Nature, la génétique, l’aspect physique et jusqu’à l’esprit de ses semblables. Le résultat est un désastre: tout libre-arbitre a disparu  et l’environnement est dérèglé. Mais La résistance s’organise de mieux en mieux . « La Fumée vit ». Et le système peu à peu, s’ébranle à mesure que les humains, Uglies et Pretties se réveillent. La mise en garde contre la manipulation génétique et les expériences chirurgicale est assez flippante. Mais en même temps, c’est un hymne au courage et la tenacité de l’esprit humain. Cette vision m’a fait penser à Bienvenue à Gatacca. Et J’aime aussi la relation entre Péris et Tally, qui, tout comme celle d’Harry et Hermione, montre que l’amitié fille-garçon existe et on ne le dit pas assez! Par contre, j’ai été triste du sort de Zane, il ne méritait pas ça! C’était mon personnage préféré! La fin du livre est très bien trouvée car elle amène le lecteur à réfléchir sur l’avenir de la planète et les conséquences des ses actes. Je comprends pourquoi certains fans voulaient que la saga s’arrête là: les fins ouvertes sont très intéressantes. J’aime beaucoup cette phrase très lucide en fin du bouquin « La liberté a le chic de détruire certaines choses ».  Elle détruit les certitudes, la sécurité, tout ce que l’on croit immuable. L’univers parfaitement règlé de Tally n’est plus. Les « Têtes Vides » se réveillent enfin mais Le monde n’est pas sauvé pour autant. La Nature a son territoire qu’il faut préserver, protéger. C’est le très beau message de ce livre.

Prochain Tome: Extra, qui a dérouté plus d’un fan car pour la première fois, Tally n’est pas le personnage principal. J’aime le fait que ce dernier volet se déroule au Japon, pays très connu pour ses excentricités technologiques!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s