Un peu de pluie c’est agréable…

J’avais envie de mettre cette jolie animation: quoi de la pluie ??? Et oui! la pluie, ça peut être joli! Mais si vous aimez les gifs plus subtils je vous conseille ce fort joli blog . j’aime beaucoup le concept des photos. On ne voit pas l’animation au premier coup d’oeil. Et puis, au risque de me faire lyncher…j’aimerais bien qu’il y en ait de la pluie !!! il fait un peu chaud pour la saison! A ce rythme, l’hiver se pointe en juillet !!! (Et PLOUF! quand on parle du loup… elle vient d’arriver…enfin!) ça fait du bien!

Envie de romantisme, de guimauve…et de Super-héro!

Depuis quelques temps, je fais un peu de régression coté films et séries: j’avoue qu’entre les Experts , le NCIS, Close To Home et autres joyeusetés  de séries sexuelles, j’ai développé une sérieuse envie de guimauve ! Non pas pour fuir la réalité des choses mais parce que justement le monde réel est déjà suffisamment noir comme ça pour qu’on en rajoute encore dans la fiction!

Sur la chaîne Gulli , je viens par exemple de revoir la série « Loïs et Clark » que j’avais bien aimé dans mon adolescence. J’aime beaucoup le couple Teri Hatcher et Dean Cain dont la relation (de leurs personnages) est plus romantique que passionnée.  Et j’ai aussi été marquée par John Shea qui campe un excellent Lex Lutor Je le préfère même à celui de Smallville, auquel je n’ai pas réussi à accrocher. Teri Hatcher est pour moi incontestablement la meilleure Loïs Lane que j’ai pu voir: son personnage est volontaire, casse cou , indépendante mais aussi très fleur bleue et féminine. Son look de l’époque lui donnait un air un peu asiatique, je trouve. C’est peut-être les cheveux lisses qui font cet effet. Quant à Dean Cain, je le préfère en Clark Kent plutôt qu’en Superman. Il y a eu des épisodes très drôles avec des références cinématographiques sympas comme ce passage en noir et blanc ou alors l’hommage à James Bond version superman avec une Loïs Lane avec une coiffure à la Beyoncé ! Les seconds rôles étaient eux aussi très réussis comme Jimmy, le benjamin de la bande du Daily Planet, Perry le patron bienveillant, ou encore Kate la  collègue bimbo mais pas si écervelée que ça. Une série familiale et romantique, qui a fait les heures de gloire de M6 avec la célèbre « trilogie du samedi »! Si je n’ai pas vraiment aimé Smallville, je suis en revanche très intriguée par la dernière version du super héro : Superman Return , qui renoue avec le film et la musique d’origine ! je ne l’ai pas vu à sa sortie mais je compte bien y remédier!

On n’a rien inventé…et ça fait peur!

Cette semaine a été pour moi riche en redécouvertes cinématographiques. En ce moment, je m’intéresse aux références de certains films très connus. Par exemple, vous connaissez tous le célèbre androïde 63PO de Star Wars? Et bien ce cher Georges Lucas s’est inspiré d’un autre robot féminin celui-la issu d’un film allemand de la fin des années 20: Metropolis ( et non , ce film n’a rien à voir avec Superman! )  Troublant non?

C’est LE film qui a lancé la science-fiction sur ses rails!!! on n’a rien inventé, on ne fait que renouveler l’ancien! déjà il montrait les abus de pouvoir et prédisait la robotisation! Et c’est un film muet! les décors aussi , même en noir et blanc ressembent beaucoup à La Guerre des Etoiles !

Et hier soir je me suis prise une autre claque dystopique avec le terrifiant « Soleil Vert » de Richard Fleischer: franchement, visionnez ce film et vous comprendrez que l’homme savait déjà les dégats qu’il causait à notre planète… Et si celle-ci s’épuisait de toutes ses ressources ? Comment les hommes se nourriraient? La solution dépeinte dans ce film est aussi terrifiante…que plausible !  pour moi c’est un des premiers film-catastrophes de l’histoire. A découvrir de toute urgence!

coups de coeur du week end

  • Tout d’abord L’atelier des Elfes dont les bijoux sont tous plus somptueux les uns que les autres! vraiment à voir !
  • La rubrique très pertinante « l’instant putassier » de Madmoizelle.com sur les commentaires sur internet. Ce post ne date pas d’hier, mais  vraiment ce dico des commentateurs est bien tourné!
  • Dans la catégorie fanfiction, j’ai été bluffée par cette bande annonce mélangeant Harry Potter et la Nostalgie de l’Ange. Dans cette histoire , Susie Salmon est la véritable petite amie de Ronald Weasley Elle est tuée par un voisin mais a également été effacée de la mémoire de Ron, remplacée par Hermione. Sous sa forme de fantôme , Susie tente de rendre la mémoire à Ron. Le couple Saorise Ronan et Rupert Grint est très intéressant je trouve!
  • Le fou rire du jour signé Diglee: grand moment de solitude au rayon lingerie!
  • Et parce que c’est la journée de la Terre la magnifique bande annonce de Pollen de Disney Nature (j’avais d’abord pensé à mettre l’affiche du film mais j’ai préféré cette jolie photo de mains bleues pour symboliser à la fois notre planète mais aussi l’humanité qui la fait souffrir)

Specials: Tome 3

Je continue la saga de Scott Westerfield ou Tally, devenue Special par le biais de son « amie » Shay, continue de se battre avec sa nouvelle apparence. Sa vision « glaciale » de Special ne l’empêche cependant pas de continuer de s’interroger, de chercher un sens à ses actions. Elle règle enfin ses comptes avec Shay, dont la relation a toujours été assez troubleJ’aime  beaucoup la dimension historique et écologique de l’histoire. L’humanité a voulu tout contrôler: la Nature, la génétique, l’aspect physique et jusqu’à l’esprit de ses semblables. Le résultat est un désastre: tout libre-arbitre a disparu  et l’environnement est dérèglé. Mais La résistance s’organise de mieux en mieux . « La Fumée vit ». Et le système peu à peu, s’ébranle à mesure que les humains, Uglies et Pretties se réveillent. La mise en garde contre la manipulation génétique et les expériences chirurgicale est assez flippante. Mais en même temps, c’est un hymne au courage et la tenacité de l’esprit humain. Cette vision m’a fait penser à Bienvenue à Gatacca. Et J’aime aussi la relation entre Péris et Tally, qui, tout comme celle d’Harry et Hermione, montre que l’amitié fille-garçon existe et on ne le dit pas assez! Par contre, j’ai été triste du sort de Zane, il ne méritait pas ça! C’était mon personnage préféré! La fin du livre est très bien trouvée car elle amène le lecteur à réfléchir sur l’avenir de la planète et les conséquences des ses actes. Je comprends pourquoi certains fans voulaient que la saga s’arrête là: les fins ouvertes sont très intéressantes. J’aime beaucoup cette phrase très lucide en fin du bouquin « La liberté a le chic de détruire certaines choses ».  Elle détruit les certitudes, la sécurité, tout ce que l’on croit immuable. L’univers parfaitement règlé de Tally n’est plus. Les « Têtes Vides » se réveillent enfin mais Le monde n’est pas sauvé pour autant. La Nature a son territoire qu’il faut préserver, protéger. C’est le très beau message de ce livre.

Prochain Tome: Extra, qui a dérouté plus d’un fan car pour la première fois, Tally n’est pas le personnage principal. J’aime le fait que ce dernier volet se déroule au Japon, pays très connu pour ses excentricités technologiques!

La BD du week End

Dernière trouvaille de cette fin de Week End: la très jolie BD de Laurel tout en mélancolie et sensibilité: « Marche ou Rêve ». J’avoue que je l’ai d’abord achetée pour sa couverture: j’adore les arbres! Ca m’a redonné envie d’en prendre en photo!  Et les couleurs sont très jolies, vives et douces à la fois… J’aime beaucoup le contraste entre la gaieté des dessins et la mélancolie du héro.

Harold est un jeune homme de 19 ans, introverti et timide avec tout le monde (sauf son chat). Il n’a jamais vraiment connu son père, parti quand il était enfant. Il a une petite amie, Claire, avec qui il s’entend bien mais avec qui il peine dans l’aspect intime de leur relation. Il ne se sent réellement proche que de sa grand-mère, de la nature, et des animaux en général. Cet été en Bretagne chez sa grand-mère sera diférent des autres: il découvre celle-ci vieillissante et distante, un demi-frère de 14 ans dont il ignorait l’existence et la jolie Mathilde qui le trouble beaucoup. Une bande dessinée au ton doux-amer sur le fossé entre les générations, les secrets de famille et le réconfort innattendu que peut nous donner un(e) inconnu(e).  C’est juste dommage que l’histoire reste en suspens, notamment concernant la relation pleine de non-dits  entre Harold et son père… Mais sinon, très jolie surprise! Je termine avec cette jolie photo…d’arbre justement, prise dans mon jardin!

bouleau

Un air de famille: Round 3…et 4

Et oui, ce vendredi j’ai choisi non pas un mais 2 ressemblances troublantes entre star: tout d’abord, Hugh Jackman et Clint Eastwood, dont la ressemblance est particulièrement frappante dans la saga X-men: même regard intense,  même froncement de sourcils et même la coiffure est assez proche! Dans Australia également, Hugh Jackman est aussi crédible que son aîné en cowboy !  à quand un tandem au ciné? Ca serait super intéressant en plus !

Je les verrais très bien en père et fils, comme l’ont été Brad Pitt et Robert Redford! Sinon voici une des ressemblances les plus troublantes que je n’ai jamais vue: on dirait carrément des jumeaux !

à gauche: Jeffrey Dean Morgan, à droite: Javier Bardem

C’est à se demander si nous n’avons pas tous un sosie quelques parts… En ce qui me concerne je ne sais pas si j’aimerais la rencontrer…trop dérangeant. Une personne qui pourait prendre notre place sans que notre entourage s’en rende compte! Brr… rien que d’y penser j’en ai la chair de poule!