Crise de foi …

Et si Dieu existait vraiment ? Si ce dernier nous observait depuis là-haut? Comment réagirait-il face à la connerie humaine ? Serait-il triste ? En colère ? indifférent ? Blasé ? Parce que je ne crois plus: ni en Dieu, ni en l’homme. Je m’étais promis de ne pas écrire d’états d’âme, de ne pas prendre ce blog pour un journal. Mais quand je regarde les infos, je ne vois que de la noirceur: colère, folie, tristesse, Mort. Je n’arrive même plus à voir le positif de chaque événement.  Comment voir un bel avenir, quand le présent nous brise chaque rêve? A quoi bon avancer si tu tourne en rond comme une souris dans sa roue ? Par rapport à d’autres personnes, je suis une privilégiée, mais cependant, je m’interroge: quel est le sens de cette vie ? En quoi puis-je être utile sur cette planète ? Moi, je traverse une crise de foi , aussi bien personnelle que spirituelle. J’ai parfois honte d’être française, d’être même humaine.  Qu’il ya-il de pire? être sataniste ou tuer pour Dieu? Bon, j’arrête là la polémique. divaguer sur un blog ne changera pas les choses. Mais j’avoue, que ça fait du bien…

Publicités

Mes derniers coups de coeurs

Voici, parmi mes balades sur internet, les articles qui m’ont le plus parlé, surprise ou touchée:

  1. D’abord, le blog très attachant de Miss Brownie, que je visite souvent: j’ai particulièrement aimé l’article sur l’excellent film d’animation « Coraline » qui permet de faire comprendre aux enfants que la famille idéale n’est qu’un leurre et que chacun a ses défauts et ses qualités. Et qui, du coup, déculpabilise aussi les parents! Et visuellement, le film est vraiment très beau je trouve ! Même s’il est sombre, comme tout conte de fée.
  2. En catégorie « accessoires mignons et originaux« , j’ai adoré les mini-porte-monnaies tricotés en forme de chat ^_^
  3. Coté musique, voici Ibadi, une sorte de Norah Jones coréenne dont j’aime beaucoup le style et la voix. Même sans comprendre la langue, la chanson reste très jolie!
  4. L’artiste Elza Fontaine Brouze  dont j’ai découvert les oeuvres lors d’une exposition à La Cité de l’eau à Thonon Les Bains. Ses découpages sont impressionnants de minutie et de poésie.
  5. En cas de blues ou de mauvaise journée, je fais un p’tit tour sur Vie de Merde:  après bizarrement, ça va toujours beaucoup mieux!
  6. Enfin, j’ai « bloqué »un bon moment sur le nouveau mannequin transsexuel du moment:  Andrej Pejic  ( à noter, l’albinos n’est pas mal non plus dans le genre ! ça change des mannequins habituels au moins!

Entre-Deux

J’avais envie d’écrire…

Parce que commence à en avoir marre de l’hiver,

Parce que le gris me tape sur les nerfs,

Parce que j’ai envie de vert, de soleil et de primevères

J’écris un peu, pour me sentir mieux

Ce poème plus gris que bleu

J’écris pour calmer l’ennui d’une journée « Entre-deux »

Entre deux rives, entre pleurs et rire

Dans la brume de l’incertitude

Je déteste ce triste interlude.

 

Vision d’Escaflowne

Après le film , il était nécessaire que je fasse un billet sur LE manga qui m’a fait découvrir l’univers « herroic Fantasy »!

« Vision d’Escaflowne », c’est l’histoire d’Hitomi Kansaki, une jeune lycéenne d’une quinzaine d’années, qui est en proie à des rêves étranges, faits d’armures géantes et d’un jeune garçon de son âge…qu’elle ne connait pas! Elle est férue d’athlétisme et de tarot, joue souvent à « la bonne aventure » avec ses amies. Elle est aussi très amoureuse de son entraineur: Amano. Mais celui-ci ne semble guère le remarquer. Un soir d’entrainement, Hitomi se retrouve face à une lumière aveuglante au beau milieu de la piste d’athlétisme: de cette lumière jaillira un terrifiant dragon et un certain Van Fanel, qui n’est autre que le garçon de son rêve!  celui-ci l’enmène bien malgré lui une fois la battaille finie dans son royaume: Fanelia situé sur Gaea, une planète d’où l’on peut voir la Terre et la Lune dans le ciel…

Ha…cet animé est vraiment magnifique: il aborde des sujets très interressants comme la diplomatie, la rivalité (qu’elle soit politique ou amoureuse), la guerre bien sûr. Mais c’est aussi des personnages très fouillés psychologiquement , surtout du coté « méchant » ( mention spéciale à Folkien, tout en ambigüité et Dilandeau, qui pour moi détient la palme d’or du méchant torturé !) J’aime aussi beaucoup les références mythologiques: Ainsi  le mot « Gaea » est en mythologie grecque la déesse… de la terre justement! Mythologie et manga ont toujours fait bon ménage! C’est pas nouveau!

Ma liste valentine

Pour cette Saint Valentin , j’ai décidé de faire une « Liste Valentine », c’est à dire, un « Top 5 » des couples que je considère les plus romantiques:

  1. Colin Firth et Lucia Moniz dans Love Actually: j’ai trouvé très mignon le fait qu’ils n’aient pas besoin de parler la même langue pour être sur la même longueur d’onde.
  2. Shizuru et Makoto (photo ci-dessus) dans un magnifique film japonais appelé « Heavenly forrest »: probablement la plus belle scène de premier baiser vue depuis longtemps! les 2 acteurs se nomment Tamaki hiroshi et Aoi Myasaki
  3. Robin Wright Penn et Kevin Costner dans « Message in a Bottle » film très triste : j’appelle ça les »films-à-mouchoirs ». A voir aussi pour le si charismatique Paul Newman, qui a rejoint les légendes du cinéma.
  4. Kate Winslet et Jim Carrey dans ‘Eternal sunshine of the spotless mind’ qui m’ont énormément surprise. Et le film fait pas mal réfléchir, je trouve.
  5. Christina Ricci et James Mccavoy dans « Penelope« , que j’ai trouvé très attachants et romantiques. Et l’histoire prône plus l’estime de soi que la sempiternelle « beauté intérieure » ce qui change un peu!

 

coup de coeur : « Les Thanatonautes »

Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu de livres de sciences-fiction. Et celui-ci est juste…fascinant, déroutant et terrifiant aussi. Imaginez 2 amis d’enfance tellement fascinés par la Mort et l’Au-delà qu’ils décident… de prouver son existence « scientifiquement » !!! Ils reçoivent le feu vert inattendu de leur propre chef d’état, celui-ci ayant vécu une N.D.E ( Near Death Experience) . Ainsi naît un nouveau genre d’explorateur: les Thanatonautes ou « pilotes de la mort » (Thanatos est le dieu grec de la mort et Nautes veut dire pilote) . Mais leur voyage les emmènent bien plus loin que prévu. Et en voulant découvrir le « Continent Ultime« , ils provoquent une polémique sans précédent , et bien plus encore…

C’est aussi une histoire d’amitié assez malsaine, qui m’a rappelé la fascination de Dorian Gray pour Henry Wotton. Comme lui, Michael Pinson, le narrateur est subjugué par l’intelligence et le charisme de son ami Raoul Razorbak. De plus, tout deux sont traités en marginaux par leur contemporains. Le personnage de Raoul m’a beaucoup intrigué: plus sombre et soupe-au-lait que Michael, qui lui, m’a  surtout fait penser à un enfant frustré. Il veut tout savoir, tout comprendre. Ce qui le mènera à sa perte …ou son Salut, c’est selon le point de vue. En tout cas, c’est la première fois que j’écris une critique aussi longue ! J’espère vous avoir donné envie de le lire!

J’ai déjà hâte de lire la suite : »L’Empire des Anges ».

Contre-emploi: quand les stars retournent leur veste.

j’ai toujours adoré les stars qui cassent leur image jusqu’ici trop lisse ou au contraire trop sombre. Ce que l’on appelle les rôles à contre-emploi. Il y a d’abord eu  Arnold Schwarzenegger dans le tripant Flic à la maternelle : j’ai adoré cette image de flic plus terrifié par des gamins de 5 ans que par  des bandits. Ou encore  Keanu Reeves, très surprenant en méchant dans « The Gift » de Sam Raimi. A noter aussi l’impressionnant Giovanni Ribisi dans l’un de ses meilleurs rôles !!! Et que dire de Natalie Portman  ? Plus le temps passe, plus j’admire cette femme. Mais la palme d’or de la surprise pour moi est incontestablement Ruppert Grint, qui a réussi l’exploit de me faire oublier le sympatique Ronald Weasley dans le thriller  Cherrybomb ! Une histoire assez amorale d’une amitié mise à mal à cause d’une garce aux airs de sainte NitoucheOu encore Sigourney Weaver dans un de ses rôles les plus poignants…mais aussi le moins connu : le magnifique et lumineux « Snow Cake » de Mark Evans. Bref j’aime bien ce côté obscur des rôles!