Sur les traces d’Alexandra David Neel

En 2004, Priscilla Telmon, journaliste , photographe et écrivain, décide de réaliser un rêve d’adolescente: partir sur les traces de l’exploratrice Alexandra David-Néel, première femme occidentale à s’être rendue à Lhassa (1927), qui à l’époque, était interdite d’accès à l’Occident.

Durant 6 mois, elle ira de Hanoï, au Viêtnam, où Alexandra a été cantatrice,  en passant par vallées interdites du Yunnan, peuplées d’ethnies les plus rares et les moins connues de la planète, des versants d’altitude de l’Himalaya aux monastères de Lhassa, des régions en guerre du Sikkim à Calcutta, la capitale surpeuplée du Bengale. Elle ira même jusqu’au Gange, où ses cendres ont été dispersées.

Je salue l’exploit de cette femme pour ce bel hommage.

site officiel: http://www.priscillatelmon.com/pris2012/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s