Utada Hikaru, ma révélation Musicale japonaise

 

COULEURS

Le miroir reflète les illusions de mon âme
Je suis rapidement soulevée avant même que je ne m’en rende compte
Quand il dit qu’il est possible d’aller n’importe où,
Les panneaux de mon souhait inachevé deviennent tout gris

Les flammes oscillantes peignent mes rêves ce soir
Le bout de ton pinceau n’est il pas déjà sec

Si le ciel bleu n’est pas visible alors ouvre ton parapluie bleu
Cela ne convient pas? La toile* est à vous
J’abandonnerai en temps voulu en agitant un drapeau blanc
Maintenant comme un matador, je t’invite avec du rouge

Les couleurs deviennent fades sous la lumière fluorescente
Je t’ai rencontré sur un échiquier noir et blanc

Je me suis rapprochée de toi quand j’étais perdue cette fois-là
Je me demande si tu te souviens de ce mois-là

Regarder le coucher du soleil orange avec toi me rend heureuse
Ta bouche était l’origine de la catastrophe
Les vêtements noirs sont portés en priant pour les morts
Le fard à joues laisse des marques rouges

Tu dis qu’il n’y a plus de rêves à peindre sans moi
Mais combien de fois encore devrais-je remplir cette toile ?
J’abandonnerai en temps voulu en agitant un drapeau blanc
Désormais je suis la couleur que tu ne connais pas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s